Service De Chirurgie Cancérologique Gynécologique et du Sein - Professeur Lecuru

Service de Chirurgie Cancérologique Gynécologique et du Sein

Pôle Cancérologie – Spécialités de l'HEGP.
Labellisé par l'APHP «centre expert cancer du sein» et «centre expert en oncologie gynécologique».

chirurgiegynecologique.eu


cœlioscopie

La cœlioscopie (ou laparoscopie) est une technique chirurgicale permettant d'aborder la cavité abdominale par plusieurs orifices centimétriques. Elle est une alternative à la laparotomie, voie d'abord nécessitant une incision plus large de la peau et des tissus sous-jacents jusqu'aux organes abdomino-pelviens.

Cette technique « mini -invasive » comprend une incision ombilicale centimétrique par laquelle on entre un optique, relié à une caméra et une colonne vidéo. On entre ainsi dans la cavité abdomino-pelvienne qui contient les viscères. Du gaz carbonique est insufflé et le chirurgien visualise ainsi l'ensemble de la cavité. On peut alors réaliser quelques orifices infracentimétriques supplémentaires afin d'insérer des instruments (pinces, ciseaux, pinces à coaguler, aspiration) pour opérer.

L'intérêt de cette technique chirurgicale, lorsqu'elle est réalisable, est de diminuer les conséquences pariétales de la chirurgie (diminution de la douleur post opératoire, de la durée d'hospitalisation, de l'arrêt de travail, des risques d'éventration), les conséquences intra-abdominales (diminution des risques d'adhérences).

  • En pré-opératoire :
    Suite à la consultation médicale, une infirmière dédiée vous recevra afin de vous donner les consignes en vue de l'hospitalisation : programmation de l'hospitalisation, discussion et information autour de l'intervention à venir, de la pathologie, du matériel éventuel à acheter (bas de contention), du régime pré-opératoire à suivre. L'infirmière remet le livret d'accueil du service.
  • En post-opératoire :
    L'équipe médicale et infirmière réalise une surveillance quotidienne. Des douleurs au niveau des épaules apparaissent fréquemment, correspondant au gaz résiduel dans votre cavité abdominale, et disparaissant en quelques jours. Nous appliquons un protocole de réhabilitation rapide dénommé « fast track » permettant de reprendre l'alimentation et la déambulation au plus vite. Ceci favorise les suites opératoires, diminuant les complications, les douleurs et améliorant le vécu de l'hospitalisation par les patientes.

    Les patientes opérées en chirurgie ambulatoires bénéficient d'une surveillance identique jusqu'à la sortie. Après l'intervention, chaque patiente est surveillée en Salle de Réveil puis se repose et se réalimente en Salle de Réadaptation à la Rue. Une plaquette avec les différents numéros à appeler en cas d'urgence est remise à la sortie. Le lendemain, chaque patiente est appelée afin d'évaluer les suites opératoires et anesthésiques.

    Chaque patiente est reçue en consultation entre 15 et 21 jours afin que le chirurgien lui remette les résultats anatomo-pathologiques et le compte rendu opératoire. Une infirmière ou une psychologue peuvent être présentes selon le type de consultation. Selon la pathologie, nous vous expliquerons les traitements ultérieurs éventuels et vous accompagnerons dans la prise en charge.